lundi 10 novembre 2008

Vu

4 commentaires:

Anonyme a dit…

La scène est charmante. Et surtout, ils ont bien du bol ces espagnols de pouvoir être habillés de la sorte en novembre. T'ai-je déjà dit qu'ils me faisaient penser à des chats ?


Olivier A(commentateur compulsif à tendance lourdingue)

Anonyme a dit…

Mais c'est comme la boite de la vache-qui-rit... Notre toute premiere mise en abime...

Beijos, o2

Ps-pour les sociologues du groupe:
Si ca avait ete un petit garçon dans la pousette, il aurait fait fumer un bioman?

FFC a dit…

Je constate que mon oeuvre vous inspire.
Je vais donc vous faire une proposition que vous ne pourrez pas refuser : travailler sur l'affiche de mon prochain film.
Mon assistante va vous contacter dans les plus brefs délais.
Bien à vous.
FFC

Woody Allen a dit…

L'enfant (la petite fille) ne ressemble pas du tout à son supposé père.
De nombreuses études de terrain ont abouti à la conclusion suivante : les espagnoles s'appellent toutes Penélope Cruz.
Une question me vient donc à l'esprit : l'adultère doit-il être légalisé en Espagne ?

En revanche, la poupée est le portrait craché du supposé père (et de l'enfant, la petite fille).
De nombreuses études de terrain ont abouti à la conclusion suivante : les espagnols s'appellent tous Javier Bardem.
Une seconde question me vient donc à l'esprit : l'inceste doit-il être légalisé en Espagne ?

Une troisième question s'impose : quid de l'Europe à propos des deux questions précédentes ?
Doit-on uniformiser la loi ?