jeudi 19 février 2009

Bernard et la fille de la photocopieuse



5 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut P'tit Louis,

Pauvre Bernard. Tu le crois tendu, je le sentirais plutôt désespéré. Le point positif, si j'ose dire, c'est que miss photocopie ne respire pas non plus la joie de vivre. Peut être est-elle las des bellatres qui la dragouille et aspire-t-elle à un peu de poésie et de tendresse. Pourquoi ne proposerait-il pas à sa sculpturale collègue de passer une semaine au maroc. C'est beau le maroc, plus encore que sur l'affiche qui orne leur local. je le sais car on en revient avec Astrid. Quand je dis on en revient, je veux dire qu'on y est allé et qu'on a regagné, après maintes balades, le pays de nos vertes années et non qu'on en est revenu au sens désabusé du terme.
D'ailleurs, si cela te dit, ou si jamais Alice venait sur ton site et avait besoin, pour une raison ou une autre de bonheur en pixel, voici un lien vers deux ou trois photos de marrakech, essaouira et Astrid, trois merveilles du monde : http://www.flickr.com/photos/23366047@N07/

Par ailleurs, le maroc m'a donné envie de visiter l'espagne. Ca n'est pas pour demain, mais va savoir.

Mes amitiés à la jeune Alex;

olivier A (road runner)

louis de la taille a dit…

Ouf, je suis soulagé, de nombreux lecteurs me demandaient des nouvelles d'Olivier A, et je ne savais que leur dire... Les voila renseignés...
Dis donc, il était beau gosse le chamelier, nan ?

Anonyme a dit…

Oui, retour en fanfare avec deux coquilles plus grosses que moi :
1- lasse et non las d'autant que le féminité de la demoiselle est débordante
2- dragouillent et non dragouille, le manque de conviction n'ayant aucun lien avec le recours au pluriel.

Par ailleurs, j'ai noté que, comme je le subodorais, Alice consulte ton blog régulièrement puisqu'elle m'a répondu avec une belle réactivité.

A +

olivier

saint bernard a dit…

Ohhhh! le pauvre!

Anonyme a dit…

dites-moi les jeunes, vous pourriez mettrer l'accent sur les bellâtres....