jeudi 3 août 2006

japon

si jamais j avais un ou deux lecteurs reguliers qui s inquietaient de savoir ce que je devenais ( ce qui ne semble pas vraiment etre le cas aux vues de la faible quantite de commentaires que je recois...), je les remercie et les informe que je vais bien, mais que je suis alle voir quel temps il faisait a tokyo, et que du coup j avais moins le loisir de poster des dessins, vu que je n ai pas de scanner a ma disposition. donc si vous ne venez pas vous enquerir de ma sante, vous perdez votre temps...
Ca ne fait que trois jours que je suis la, mais je dirais que la ville ressemble un peu au clavier d ordinateur que j utilise en ce moment: complique et foisonnante. Il y a pareillement des signes dans tous les sens, et c est dur de s y retrouver. Mais en meme temps, il y a des toilettes publiques partout, et la nourriture est tres bonne et beaucoup moins cher qu a paris. tout ca fait beaucoup de depaysement sur le detail, quoique l existence des tokyoites semble assez similaire a celle des parisiens...
comme je mets des heures a trouver mes touches, je m arrete la. plus de nouvelles une prochaine fois...
ah si ! pour d eventuels animateurs de passage: on a vu le dernier ghibli avant hier, gedo senki, realise par myasaki fils, et ben c est decevant...
une petite pensee particuliere a Aude, ma plus fidele lectrice: Courage pour le bureau, tu sais bien que ca n aura qu un temps, et que des choses plus marrantes t attendent surement au bout...

4 commentaires:

Anonyme a dit…

tu plaisante Louis, je suis ton blog MOI Môssieur. Continue d'écrire tes commentaires de ce que tu vois au Japon, ça fait voyager et rêver...

Philippe Baudelocque

Joslin a dit…

Ah ben tiens, je pensais pas trouver des news, je passait d'une façon assez mecanique pis paf! Des news du Louis :) Amuse toi lapin

Anonyme a dit…

Mon cher lapin,

tu sous-estimes tes ami(e)s, tes fidèles : nous sommes nombreux et nombreuses à consulter tous les jours - plusieurs fois même - ton blog dessiné, et bien que tu l'alimentes une fois tous les 3 mois, à chacun de nos passages, nous espérons toujours découvrir un nouveau dessin, un brillant texte, une saisissante anecdote.
Alors, aujourd'hui, à l'instar de tous tes ami(e)s, je ne suis pas déçu, je suis même ravi d'avoir de tes nouvelles du Japon.
Tu sais, tes fidèles sont discrets, pudiques, timides, et ça n'est pas parce qu'ils ne laissent pas de commentaires qu'ils ne visitent pas quotidiennement ton blog - le commentaire de Philippe, le bouledogue en est la preuve irréfutable.
Continue de nous faire partager ton trip japonais.
Nous t'aimons tous et dorénavant, nous essayerons de signaler nos passages réguliers en laissant des traces concrètes de ceux-ci.
Allez les ami(e)s de Louis, ne soyez pas timides, laissez des traces, exprimez votre amitié, votre amour pour le créateur de ce blog ! Cela lui fera plaisir.

Bises à toi Louis et à ta charmante compagne de voyage.

ej.

ps : "Le voyage se passe de motifs, il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui-même. On croit qu'on fait un voyage et c'est le voyage qui vous fait, ou vous défait.". N.B.
C'est dommage que tu n'aies jamais achevé le film...

your a dit…

phentermine nice :)