mardi 5 juin 2007

les palpitantes aventures de louis

La suite demain ou après demain, suivant le temps et le courage qu'il me reste...

10 commentaires:

ej. a dit…

C'est bien bien ça : dessinateur globe-trotters !

Moi qui adore voyager et qui dessine aussi bien que toi, je t'envie Louis.
Je vais être honnête : je ne suis pas un grand voyageur, en revanche, je dessine bien mieux que toi.
Grégoire, si t'as d'autres plans similaires, appelle-moi, je te les fais à 100 euros la journée si c'est en Belgique et à 1000 euros la demi-journée, si c'est à Paris.
Ben oui, il faut bien bien payer mes frais de transport.

Mince, Louis, il est 00h36 et je ne dors pas encore. Saperlouispopette.

Je me demande si la raison de mes insomnies ne se niche pas dans le fait que je ne porte pas de lentilles de contact.
En effet, toi, lorsque tu les enlèves juste avant de te coucher, tu ne vois plus rien, c'est le noir, alors forcément, tu fermes les yeux et tu dors.
Mais, moi, le moment où je ne vois plus rien, il n'arrive jamais puisque je n'ai pas de lentilles.
Alors, rien ne m'incite à fermer les yeux.
Les insomnies, c'est binaire, s'il fait pas tout noir, il fait tout blanc.

Bref, je ne suis pas raciste, mais là, c'est vraiment une histoire à dormir debout dans le noir.

Bonne nuit.

louis de la taille a dit…

C'est vraiment dommage qu'on ne puisse pas gagner sa vie en faisant des commentaires sur les blogs, parce que sinon c'est sûr, tu serais millionnaire e.j, et ça serait mérité...

lu a dit…

Amigo de Louis,

En tant que porteuse de lentilles, je me permets une petite remarque technique : non, quand on enlève ses lentilles, on ne se retrouve pas dans le noir! On se retrouve dans le brouillard, dans un tableau tachiste plus ou moins pointilliste selon le degré de myopie... L'ensemble est donc plutôt gris, corazon, et ça, ça n'a jamais fait fuir les insomnies. En revanche, le matin, si je ne mets pas mes lentilles et que je reste binoclarde, eh bien non, je ne me réveille jamais tout à fait, c'est le deuxième effet brouillard, celui qui ouate les matinées et rend l'insomnie plus palpable.

Un saludo cordial de la lu

ej. a dit…

Merci Louis pour ton gentil commentaire.

Avis à tous les visiteuses et visiteurs de ce blog, ami(e)s de Louis ou inconnu(e)s d'ailleurs : je profite de l'occasion qui m'est offerte par Louis pour ouvrir une souscription dans le but de financer mon second court-métrage.
Ma productrice (je souligne qu'un producteur/productrice, ce n'est pas quelqu'un qui a de l'argent, mais quelqu'un qui en cherche... bien qu'il puisse tout de même en avoir un peu) a besoin d'environ 100000 euros pour la fabrication de mon film et pour l'instant, c'est la dèche.
Je précise que ce n'est pas un film sur Bangladesh, ni sur la Shoah, mais sur le choix de dire ou de se taire - la dèche des mots/des sentiments !?
Vaste sujet, vous allez me dire.
Et bien, si vous voulez que je ne me taise pas, faites du refrain d'Enrico Macias votre devise : "Donnez, donnez-moi des devises, Nicolas vous le rendra !".

Bien bien à vous.
Et Merci.

ej. a dit…

Merci Lu pour cette petite remarque technique.
Mais, je ne vois pas qui tu es.
Faut-il que j'achète des lentilles ?

Greg a dit…

Moi, je la connais déjà la suite, mais j'ai hâte de la voir croquée en dessin par Louis (surtout avec la casquette et le T-shirt digne d'un distributeur pizza hut!) ;-)

Anonyme a dit…

Salut Louis

Visiblement mon premier nessage n a pas marche. Je voulais juste renforcer le cote globe trotter de ce blog en te disant qu ici en Turquie tout va bien, meme si mon physique n est pas au niveau de ma partenaire.
Je t embrasse.

Ocedar

Adrien a dit…

Mise à part que je voulais féliciter Louis pour la magnifique structuration géométrique de sa page de bd, je tiens à me plaindre du fait que moi personne m'a répondu. A quoi ça sert que Ducros y se décarcasse à essayer de faire des remarques spirituelles.(parce-que moi je fais des remarques aussi spirituelles que celle d'Eric-John/mais je suis pas plus riche que lui)
Adrien

louis de la taille a dit…

merci adrien de ton passage sur ce blog, malheureusement les références à ducros (le poivre ?) m'échappent un peu...

Anonyme a dit…

la suite!la suite!la suite!
globbe trottera? globbe trottera pas?