lundi 11 juin 2007

les palpitantes aventures de louis, suite



A suivre...

pfff...., mine de rien, c'est quand même long à faire... Chapeau à boulet et aux autres qui publient aussi régulièrement des planches...

5 commentaires:

Winny a dit…

Je crie au scandale. Cette méthode consistant à raconter une histoire palpitante élément par élément en espérant que le spectateur s'attache et devienne accroc est tout simplement révoltante.

lu a dit…

aaaargl, je confirme que c'est scandaleux, tout à fait scandaleux...
Mais en même temps la petite décharge délicieuse du "enfin le 2è épisode!!!!" et le suspense qui s'ensuit ne sont pas pour me déplaire. Bref ça marche, je suis faible, je suis bon public, ou bien la vie palpitante de l'artiste n'a d'égal que la puissance d'évocation de son coup de crayon : je trépigne déjà en attendant le 3è épisode! Merci Louis!

Adrien a dit…

C'est que, je maintiens, c'est bien dessiner!
Par ailleurs,je dois préciser à Louis qu'en fait lors de mon dernier passage sur ce blog, il y avait une suite à mon intervention qui s'est malheureusement perdu dans les limbes d'un trou noir internet (c'est-à-dire que ma connexion a sauté avant que je puisse envoyer mon post qui n'avait alors pas été sauvegardé) et que c'était tellment génial que je suis pas foutu de me rappeler ce que j'avais écrit. Je me souviens simplement qu'il y avait une très grande réflexion sur ma malencontreuse et persistante habitude d'utiliser le vocable"par contre" au lieu d"en revanche", ce qui je dois l'admettre n'a plus grand chose à voir avec le deuxième épisode dans le mesure ou l'on apprend que tes "belges" parle l'anglais.
Je dois admettre que ce coup-ci ça sera encore plus sybillin que "ducros".
Je' peux te dire en tous cas que la manière dont j'exploitais la tension de l'espace réflexif produit entre ta page et les commentaires d'Eric-john méritait le détour et que d'ailleurs la perte du fruit de l'intense réflexion de ce dimanche matin-ci, fut une bien grosse épine dans le pied du déroulement de la fin de mon week-end (si vos arrivez à ajouter encore un complément d'attribution, chapeau, c'est que vous parlez encore plus mal le français que moi)
Sur ce bien à vous mon cher maître.

louis de la taille a dit…

Je crois qu'il faut se rendre à l'évidence: Certains de mes amis prennent de la drogue...

ej. a dit…

Pas que de la drogue.